00 44 7748 343 363 info@lorianamusic.com
Article 0

Une déconnexion des champs électromagnétiques artificiels

Le monde se développe, et avec les nouvelles technologies qui l’accompagnent, se manifestent de nouvelles hypersensibilités. L’électro hypersensibilité rejoint ainsi la liste des maladies reconnues par l’OMS, révélant l’aspect préoccupant et inédit de cette pathologie. Pour se protéger des effets néfastes que cette pollution peut engendrer, Bio Music One intervient dans votre quotidien et rétablit une bonne ambiance vibratoire.

L’IMPACT DES CHAMPS ÉLECTROMAGNÉTIQUES ARTIFICIELS

Ce serait 5% de la population mondiale qui souffrirait d’hypersensibilité aux champs électromagnétiques artificiels, selon l’ANSES, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail.

Cette électro-hypersensibilité se manifeste chez les individus par des effets physiques tels des maux de tête, des acouphènes ou encore des douleurs au niveau de l’oreille lorsqu’ils téléphonent. A ce premier constat viennent s’ajouter des rapports de troubles cognitifs allant de la perte de la mémoire immédiate et des troubles de la concentration à des insomnies qui peuvent générer une fatigue intense.

Une étude réalisée au Centre des Troubles du Sommeil de Strasbourg appuie l’effet perturbant des champs électromagnétiques artificiels sur le sommeil : la réception de notifications sur les téléphones portables à côté du lit provoquent des micro-réveils chez les individus, fragilisant alors la qualité du sommeil, et contraignant le cerveau à reprendre à zéro son travail de réparation et de ressourcement.

Les champs électromagnétiques artificiels nous enveloppent pourtant dans notre quotidien : c’est aujourd’hui 95% de la population française qui possède au minimum un téléphone portable. Avec l’explosion des objets connectés, la démocratisation des téléphones et ordinateurs portables, le Wifi et le développement de la 5G, les français sont de plus en plus exposés aux ondes électromagnétiques artificielles chez eux, mais aussi sur leur lieu de travail.

Depuis une vingtaine d’années, de nombreuses études scientifiques affirment qu’une hyper exposition aux OEM est néfaste à notre santé et bien-être. D’autres, au contraire, estiment qu’à ce jour, aucune preuve n’existe dans ce sens. Dans le doute, ne vaudrait-il pas mieux prévenir que guérir ?

 

L’IMPACT DES CHAMPS ÉLECTROMAGNÉTIQUES ARTIFICIELS

Ce serait 5% de la population mondiale qui souffrirait d’hypersensibilité aux champs électromagnétiques artificiels, selon l’ANSES, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail.

Cette électro-hypersensibilité se manifeste chez les individus par des effets physiques tels des maux de tête, des acouphènes ou encore des douleurs au niveau de l’oreille lorsqu’ils téléphonent. A ce premier constat viennent s’ajouter des rapports de troubles cognitifs allant de la perte de la mémoire immédiate et des troubles de la concentration à des insomnies qui peuvent générer une fatigue intense.

Une étude réalisée au Centre des Troubles du Sommeil de Strasbourg appuie l’effet perturbant des champs électromagnétiques artificiels sur le sommeil : la réception de notifications sur les téléphones portables à côté du lit provoquent des micro-réveils chez les individus, fragilisant alors la qualité du sommeil, et contraignant le cerveau à reprendre à zéro son travail de réparation et de ressourcement.

Les champs électromagnétiques artificiels nous enveloppent pourtant dans notre quotidien : c’est aujourd’hui 95% de la population française qui possède au minimum un téléphone portable. Avec l’explosion des objets connectés, la démocratisation des téléphones et ordinateurs portables, le Wifi et le développement de la 5G, les français sont de plus en plus exposés aux ondes électromagnétiques artificielles chez eux, mais aussi sur leur lieu de travail.

Depuis une vingtaine d’années, de nombreuses études scientifiques affirment qu’une hyper exposition aux OEM est néfaste à notre santé et bien-être. D’autres, au contraire, estiment qu’à ce jour, aucune preuve n’existe dans ce sens. Dans le doute, ne vaudrait-il pas mieux prévenir que guérir ?

 

SE PROTÉGER AVEC BIO MUSIC ONE

 

De nombreuses études scientifiques démontrent que la pollution électromagnétique déstabilise la structure harmonieuse (hexamérique) de l’eau, générant un stress cellulaire.

De nombreux tests sonores, réalisés par des experts dans différents domaines de recherche, démontrent que les vibrations sonores bio actives de Bio Music One agissent directement sur la structuration des molécules d’eau dans le corps et dans la vapeur d’eau dans l’air. Ceci a pour conséquence d’optimiser sa conductivité, laquelle favorise une circulation plus fluide de l’information.

En restructurant l’eau, Bio Music One agit tel un ‘bouclier quantique’ pour neutraliser l’impact perturbant sur le vivant de la pollution environnementale générée par les divers objets connectés omniprésents dans notre quotidien.

Grâce à Bio Music One, nous pouvons nous protéger de la pollution électromagnétique, si présente dans notre société. Dr Domingo Pérez León, Directeur de l’Institut Biologique de la Santé, Madrid

La diffusion de Bio Music One vise donc à neutraliser l’impact perturbant de ces champs électromagnétiques artificiels sur les êtres vivants en vue de rétablir un meilleur bien-être général. Ainsi, au travers de l’utilisation du procédé audio-actif, chacun peut récupérer les capacités vitales qui auraient pu être auparavant impactées par ces champs.

Les sensations désagréables dues à la pollution électromagnétique disparaissent assez rapidement pour faire place à un état dans lequel on se sent à la fois nettoyé, purifié, apaisé et revitalisé.  Stéphane Lemens, électro-hyper-sensible

Parmi les effets bénéfiques qui peuvent en découler, on peut noter de meilleures capacités d’attention et de concentration, très appréciables dans le cadre du travail, mais aussi une diminution des troubles du sommeil, qui peut notamment favoriser un regain de vitalité.

Travaillant continuellement avec l’ordinateur et le téléphone sans fil, l’impact s’est fait sentir dès la fin de la première journée où je me sentais beaucoup moins fatiguée, l’esprit plus clair. GB

En effet, c’est pendant le sommeil que l’organisme se ressource. C’est aussi le moment au cours duquel nous sommes les plus réceptifs mais aussi les plus vulnérables. Pour les personnes qui vivent dans un voisinage affecté par de nombreuses sources de pollution électromagnétique, ceci peut avoir un impact nocif sur la qualité du sommeil. 

Entretenir une bonne qualité d’ambiance vibratoire devient alors une nécessité pour  soutenir le corps-esprit et l’aider à se ressourcer pleinement. Par une diffusion en mode ‘inaudible et continu’ qui vise à neutraliser l’impact perturbant des nuisances telluriques et électromagnétiques, Bio Music One peut ainsi contribuer à retrouver un sommeil réparateur.  

J’ai laissé Bio Music One en mode inaudible toute la nuit : quelle agréable sensation de légèreté physique et de calme au réveil. AM

Protégeant de jour comme de nuit, Bio Music One participe à l’amélioration du quotidien de ses utilisateurs. Pour les personnes sensibles aux pollutions électromagnétiques, le procédé peut s’avérer être un atout précieux pour ne plus en rester des victimes passives. 

En 20 minutes, mon mal de tête avait diminué et j’ai pu dormir sans désagrément. CR 

Faites dès à présent l’expérience Bio Music One : 

© Loriana Music 2021. Tous droits de reproduction interdits.